MyDMAM : un logiciel libre avant tout

Cet article est la conclusion d’une série d’article de présentation d’un projet libre et expérimental que j’ai écris. J’insiste ici sur le coté libre qui défini fondamentalement MyDMAM.

Publié le

Sans refaire des rappels sur la philosophie d’un logiciel libre, il a toujours été important d’écrire MyDMAM dans cette optique de partage de code, d’ouverture et de complète transparence.

MyDMAM est pensé pour cela :

  • Via le système de Modules
  • En intervenant directement dans le code
  • En accédant directement et facilement aux données dans les bases
  • En faisant des requêtes Javascript REST via le site
  • … ou juste en l’utilisant comme bibliothèque et en l’appelant directement par une autre application.

Le suivi du code se fait via Git. Play prends lui même en charge la compilation de MyDMAM. Pour les dépendances (jars, et des binaires facultatifs comme ffmpeg ou imagemagick), il faut les compiler à coté, ou se les procurer déjà compilés. Tout le travail, autant celui en cours, que celui fait, que celui qui reste à faire est visible sur GitHub.

L’installation n’est pas très complexe en soit, mais demande quelques notions d’administration système. Je fourni toutes les dépendances compilées pour vous éviter de le faire. Je me permet de le faire car ces dépendances sont libres, leurs compilations sont rebarbatives, et je les ai déjà testé avant.

MyDMAM est écrit en Java, avec un peu de Groovy, du Javascript, du JSX/React. Il tourne sous OSX/Linux et sous Windows, avec Java 8 (la compatibilité Java 7 n’est plus garantie).

A propos de garantie, un logiciel libre est fourni tel quel, sans garantie d’aucune sorte. Chaque utilisateur prends la responsabilité de son utilisation. MyDMAM est en plein développement, en version alpha. Bref, c’est un projet expérimental et il y a encore pas mal de points a voir, d’améliorations, de voies de garage à corriger, etc… Mais MyDMAM est fonctionnel et ne demande qu’a être testé.

Pour être plus clair : le ne pointez pas sur vos médias avant le l’avoir fait tourner dans un coin pour le tester !

La licence LGPL permet de faire tous les bidouillages que l’on veut, y compris en lien avec une application propriétaire. Si vous distribuez votre application propriétaire qui contient du code de MyDMAM modifié, vous devez le faire en redistribuant le code de MyDMAM qui a été modifié.

Il n’est pas prévu à court terme un support officiel / payant, car pour cela, il faut déjà avoir un code assez stable pour le mériter. En cas de problème avec, le mieux est de poster une Issue, comme il l’est d’usage dans le logiciel libre.

Pour la suite, ça sera sur http://mydmam.org.